Pourquoi les fenêtres… ont-elles des maisons ?

Une promenade avec Remy Charlip
Spectacle pour adultes à partir 2 ans
Théâtre de carton, figures à croquer et tour de main

Mise en scène et interprétation
Elisabeth Algisi et Juliette Moreau

Note de Scène
Les enfants jouent souvent à construire leur maison dans des coins improbables et inattendus. Trois fois rien, six couvertures de livre, dix boîtes et deux bâtons, de craie ou de carton, ou l’inverse et le tour est joué. La maison est bien bordée et les histoires peuvent arriver. Les seuils, les fenêtres, les pages se passent, se traversent, se tournent, par un jeu de pivots, reliures et autres moteurs, tels des portes dansantes. Le corps alors devient maison. Ainsi font, (dé)font, (se re)font les enfants dans les maisons, et les maisons dans les enfants. Sur leur terrain de jeu, les deux comédiennes chuchotent des scènes de vie et de ménage, les matériaux jouent leur partition, tandis que le musicien essaie de planter des sons pour faire pousser des mobiles homes.

Dans ce nouveau spectacle, le dispositif scénique par sa simplicité – quelques cartons, des tasseaux, du papier – évoque l’univers de la construction en marche. Les deux comédiennes posent les fondations d’une maison, concoctent une recette fait-maison, élaborent des plans, déménagent et emménagent dans leur nouvel habitacle. Par un savant jeu de changement d’échelle, une maison-lettre apparaît puis tout un village. L’intrigue prend corps et se tisse autour d’un mystérieux docteur Charlip qui vient troubler le jeu des deux personnages … La musique, accompagne et souligne le caractère décalée, voire parfois onirique de l’évocation de la maison intime ou universelle que chacun porte en soi.

Distribution

Mise en scène et interprétation  : Elisabeth Algisi et Juliette Moreau
Regard artistique : Catherine Le Goff
Création sonore : Philippe Billoin
Création lumière : Antoine Lenoir
Costumes : Sophie Jeandot
Construction et astuces  : Claude Humblot et Antoine Lenoir